13 janvier 2012

D&D 5th edition


Une info pas très old school même s'il est toujours intéressant de suivre l'évolution du vénérable ancien : Wizards of the Coast vient d'annoncer sur son site le développement de la 5ème édition de Dungeons & Dragons. Une phase de playtest accessible aux joueurs via le groupe de discussion DnD Next devrait débutée au printemps. Preuve que le jeu de rôle est bien devenu un passe-temps honorable, le New York Times a même publié un article sur le sujet.

11 janvier 2012

Les Légendes de la Garde : le jeu de rôle


Avis aux fans des comics Mouse Guard de David Petersen, la période de souscription à l'édition française du jeu de rôle Les Légendes de la Garde est terminée. L'éditeur Footbridge a collecté un peu plus de 23 000€ (sur un objectif de 6 500) via la plateforme Ulule, prouvant que ce jeu était très attendu par les lecteurs et les rôlistes francophones.

Ceux qui ont opté pour la boîte en édition limitée bénéficieront, en plus du livre de base, de 10 dés spéciaux et 5 figurines souris, d'un supplément exclusif de 60 pages, d'un écran du meneur, de 12 cartes actions, 15 cartes états et 21 cartes armes, d'une carte des territoires et d'un bloc de feuilles de personnages.

Livraison prévue pour avril-mai.

10 janvier 2012

Portes, Monstres & Trésors : Labyrinth Lord en français !


Portes, Monstres & Trésors est la traduction en français par Arasmo des règles de Labyrinth Lord, le rétro-clone de D&D dans sa version basic/expert. Pour des questions de droits, cette VF ne peut pas faire mention du nom Labyrinth Lord dans ses pages mais pour le reste, tout y est : 160 pages de règles fidèlement retranscrites et compatibles avec tous les modules et suppléments D&D de l'époque ainsi que ceux produits pour ses rétro-clones. Le tout est disponible sur le site du Scriptorium.

8 janvier 2012

Casus Belli, le retour du retour du retour

"Yaaaaaahhh !!! Même pas morts !"
Casus Belli, c'est la madeleine de Proust de tous ceux qui ont découvert le jeu de rôle dans les années 80. Les premières aides de jeu en français pour D&D et AD&D, les campagnes Laelith et Paorn, SimulacreS, les couvertures signées Thierry Ségur, les cahiers de scénarios, Bâtisses et Artifices, l'Encyclopédie médiévale fantastique, les crapougnats, Krok-le-Bô, les Bellaminettes... En plein âge d'or du jeu de rôle en France, le magazine compte 100 000 lecteurs.

À la fin des années 90, le jeu de rôle fait moins vendre. Concurrencé par Internet, Casus Belli s'arrête après 122 numéros et quelques hors-série cultes. Depuis, le magazine a tenté deux comebacks, avec à chaque fois un succès mitigé. En 2011, alors que le cadavre de Casus Belli Presse n'est pas encore froid, on apprend que Casus Belli pourrait renaître (à nouveau) aux éditions Black Book. Gage de qualité, Didier Guiserix (qu'on ne présente plus) est de la partie en tant de co-rédacteur en chef. Le mag devient bi-mensuel est ne sera distribué qu'en magasin spécialisé et par internet. Après un suspens de plusieurs mois, ponctué d'annonces officielles et de querelles de rôlistes, enfin, le voilà, alors que l'on pensait avoir perdu la foi.

La première chose qui frappe c'est le poids du bouzin. 260 pages au format mook, bien denses. Une jolie illustration tirée de Pathfinder en couverture, laquelle annonce la couleur : Froideval, Gygax, D&D, l'Appel de Cthulhu... Kroc-le-Bô ! La larme à l'œil, on feuillette frénétiquement ce numéro plein de promesses. La maquette est belle, sans espace inutile (comprendront ceux qui, jadis, ont acheté la v.2) et au détour de certaines pages on (re)découvre avec surprise Monghol & Gotha, que l'on croyait avoir oublié. La lecture du sommaire laisse augurer un magazine plutôt équilibré, avec un tiers de nouveautés, un autre dédié aux indispensables aides de jeu (Bâtisses & Artifices !), aux scénarios (Cthulhu !) et à un jeu complet, Les Chroniques Oubliées, un univers méd fan sauce d20 qui lorgne vers l'initiation. Du tout bon. Enfin un dernier tiers est consacré, pour faire court, à la culture rôliste ; des interviews, une rubrique intitulée l'étagère du rôliste, avec en point d'orgue un entretien avec François Marcela-Froideval, fondateur du premier Casus Belli, auteur de la BD Les Chroniques de la lune noire et collaborateur de feu Gary Gygax himself. Vous l'avez compris, la nouvelle rédaction a décidé de jouer à fond la carte de la nostalgie, et ce sont pas Les mémoires de Kroc-le-bô en page 256 qui viendront me contredire !

Pour le reste, je vous laisse découvrir ce Casus nouvelle formule par vous-même. Pour les plus impatients, ceux qui auront fait le choix de commander ce premier numéro sur le site de l'éditeur bénéficieront également de la version PDF.