18 mars 2012

Casus Belli #2

L'équipe du nouveau Casus Belli poursuit sur sa lancée avec un deuxième numéro tout aussi fourni que le précédent.

Rubrique actualité, j'ai évidemment retenu le long article en forme de rétrospective sur l'éditeur Paizo qui, faut-il le rappeler, avait un peu secoué le microcosme du jeu de rôle il y a dix ans en exploitant pleinement le potentiel de l'Open Game License et finalement imposé Pathfinder comme une alternative jeune et sexy à D&D, alors que le genre médiéval fantastique semblait à bout de souffle.

Auto-promotion oblige, côté scénarios, on reprend un peu de Pathfinder -- Black Book Éditions assurant la publication de la gamme en français -- et La course du printemps, la suite de la campagne pour les Chroniques oubliées. Le suivi du jeu de rôle maison continue avec des règles pour les personnages de niveau 8 et plus, ainsi que de nouvelles races, des voies de prestiges, des profils et des équipements supplémentaires.

Bâtisses & Artifices nous propose un grand classique médiéval fantastique : l'auberge ! C'est l'envers du décor qui est ici abordé avec des conseils sur le gestion d'un établissement de ce genre et les rapports que celle-ci peut entretenir avec différentes institutions, comme la guilde des voleurs locale et des pistes de scénarios. Une aide de jeu comme je les aime.

Rubrique Rétro, un entretien très intéressant avec Michel Gaudo, le créateur de Maléfices, un incontournable de la culture rôliste française et une référence en matière de construction de scénaristique. Enfin, j'ai particulièrement apprécié l'interview de l'auteure de BD Pénélope Bagieu où l'on apprend qu'elle fût joueuse acharnée de Magic avant de devenir rôliste.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire