27 juillet 2012

Casus Belli #3

Le numéro 3 de Casus Belli est là ! Le bi-mensuel semble avoir trouvé sa vitesse de croisière. C'est toujours une bonne surprise de découvrir ce condensé de culture rôliste dans ma boîte aux lettres. En parcourant les actualité US, je constate que les gammes Shadowrun, Earthdawn et Vampire the Masquarade bougent encore. Un plongeon dans années 90 pour le nostalgique que je suis. Il est aussi question de la deuxième édition de Pavillon Noir avec une interview de l'auteur du jeu, Renaud Maroy. Autre article intéressant, consacré au GN, dans lequel on tord le cou à quelques idées reçues. Une douzaine de pages sont également consacrées à Cthulhu Gunshoe et à ses auteurs Kenneth Hite et Robin D. Laws. L'Étagère du rôliste nous parle comics, romans et jeux pas-de-rôle.

En dehors de l'habituel Pathfinder et de la suite de la campagne Chroniques Oubliées, ce nouveau Casus nous propose des scénarios pour Eclipse Phase, Z-Corps et Adventure Party. Le jeu de rôle Chroniques Oubliées se voit augmenté de règles pour créer des monstres de toutes pièces, d'un bestiaire médiéval fantastique et de quelques pages d'objets magiques.

Bâtisses & Artifices s'intéresse à la vie d'un consulat. Toujours côté aides de jeu, le monorail pour Shadowrun, des conseils pour partager la narration avec ses joueurs et d'autres sur l'utilisation du charisme. Enfin la publication du texte gagnant du concours L'Appel de Cthulhu clôt la rubrique.

Le portrait de famille de ce numéro est dédié à Tunnels & Trolls et agrémenté d'un entretien avec l'auteur Ken St Andre. Tout comme le numéro précédent, une interview d'un auteur de BD bi-classé rôliste, Éric Bourgier, co-scénariste mais également dessinateur et coloriste de Servitude agrémentée de très belles illustrations du monsieur. Une enquête sur les jeux de rôle virtuels, un carnet de voyage consacré au Palais du peuple de Bucarest et un troisième récit sur le thème des fées viennent clôturer ce troisième numéro.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire